A propos de

Fin 2007, Jean-Daniel Martin, conseiller municipal de Bailleau-Armenonville et membre de l’ASBA, association sportive de la ville, a l’idée saugrenue de créer un festival de musique sur l’un des cantons de la municipalité, Bailleau-sous-Gallardon, 1 350 habitants.
Objectifs : faire découvrir de jeunes talents et offrir une scène professionnelle à des groupes émergents, peu connus du grand public.
Il en fait part à quelques amis qui trouvent l’idée suffisamment culottée pour accepter de le suivre et de consacrer du temps au montage du projet.
Vient ensuite le soutien du conseil municipal et de l’ASBA qui décident de contribuer à l’organisation du Festival par des aides financières et logistiques.

LogoBringue(Noir-Orange)

était né !

 

Du 23 au 25 mai 2008, la première édition du Festival a lieu mêlant concerts, spectacle pour enfants et brocante musicale.

Le 2 octobre de la même année, Jean-Daniel et les bénévoles de la première heure décident de créer l’association REGARD CULTUREL pour structurer le festival, en assurer la pérennité et développer d’autres actions (théâtre, danse, projections…) afin d’animer culturellement la ville et ses alentours.

Depuis cette première édition, le festival n’a cessé d’évoluer.

En premier lieu en terme d’image : Bringuenbeauce s’est imposé comme l’une des manifestations majeures d’Eure et Loir et de la Région Centre-Val de Loire avec une attente toujours plus forte de la part du public, des médias et des collectivités locales.

En second lieu en terme de fréquentation : la manifestation a accueilli près de 600 festivaliers en 2014.

Enfin, dans sa forme : depuis cinq ans, les organisateurs ont adopté un format en cohérence avec les attentes du public tout en respectant l’objectif premier du festival, faire connaître au grand public les jeunes talents émergents de la scène musiques actuelles :

• LE VENDREDI :
Tremplin avec plusieurs groupes sélectionnés par les organisateurs parmi une cinquantaine de candidatures. Le gagnant, élu à l’applaudimètre, reçoit une prime de 500 €.

• LE SAMEDI :
L’événement tant attendu des festivaliers euréliens de toujours ou d’un soir, le concert d’un artiste ou d’un groupe confirmé avec une première partie.
Ces dernières années, Bringuenbeauce a accueilli NO ONE IS INNOCENT, LUKE, SANSEVERINO, RENAN LUCE montrant ainsi une montée en puissance dans la renommée des têtes d’affiches invitées.

Logo Regard Culturel

A propos de Regard Culturel