Presse

Autorisations prise de vue, captations des concerts et interviews

Chaque concert est soumis à une organisation spécifique. Sauf mentions contraires, les photos sont autorisées à condition d’être sans flash et de ne pas gêner les artistes sur scène. Pour les captations (vidéo et/ou audio), vous devrez en faire obligatoirement la demande au préalable, chaque cas étant soumis à l’autorisation de l’artiste.
Même démarche pour les demandes d’interviews.

Accréditation :

L’accréditation presse permet l’accès à toutes les séances normales du festival (dans la limite des places disponibles). Les demandes d’accréditation sont à effectuées auprès du contact presse, un document sera à remplir.
1 place par accréditation et par séance. Sur présentation de votre accréditation ou de votre carte de presse.

Les photographes accrédités possèdent un badge officiel et peuvent monétiser leurs prises de vues dans la limite du raisonnable.

Contact PRESSE :

Stéphane NICON, chargé de relations presse et communication

E-mail : presse@bringuenbeauce.com
Téléphone : 06 60 35 18 88
Téléphone CORSAIRE Production (C-PROD) : 02 34 40 04 46 / 09 79 94 02 20

 

Rappel : Droit à l’image

Selon les articles 226-1 à 226-8 du Code Pénal, tout individu jouit d’un droit au respect de sa vie privée ainsi que d’un droit à l’image.

En vertu de ces dispositions, la publication ou la reproduction d’une photographie sur laquelle une personne est clairement reconnaissable n’est possible qu’avec son consentement préalable, que l’image soit préjudiciable ou non. Font exception à cette règle les photos de foule où la personne n’est pas le sujet central ou bien les photos prises de loin ou de dos.

Un document manuscrit doit ainsi être signé par la ou les personnes concernées par la photographie. Le document doit en outre faire apparaître les mentions permettant de faire référence aux photos concernées par l’autorisation et à l’utilisation qui en est faite. Il ne peut en aucun cas être établie d’autorisation globale, couvrant tout type de photographie impliquant la personne.

La diffusion, à partir d’un site web, de l’image ou de la vidéo d’une personne doit respecter ces principes. Le non-respect de cette obligation est sanctionné par l’article 226-1 du Code Pénal qui prévoit un an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.

Cas des enfants mineurs

Dans le cas des enfants mineurs, la signature d’autorisation des parents de l’enfant ou de ses tuteurs légaux doit être obtenue par écrit.

(Sources: CNIL, “comment ça marche?”, Légifrance).